27 mai 2012

pas le temps

Ceci est un pamphlet contre cette attitude qui revendique la bourre.

Limpide non?

Je m'explique...

On court, on est à la bourre, on déborde, on est claqué.

Certes et je suis la première à le reconnaitre, il est des situations incontournables qui se feront l'écho d'un emploi du temps chargé, deux parents qui travaillent dur, un déménagement, la maladie d'un enfant (et une famille nombreuse???).

Mais je reste étonnée, voire insurgée devant notre capacité (la mienne aussi!!!) à se créer des contraintes, à multiplier les occasions de se surcharger la journée, à courir partout et affecter un air afferé.

On ne répond plus aux mails (heu moi incluse, mince!) car on n'a pas le temps.

On n'appelle plus ses amis (encore moi zut) car on n'en a plus le loisir.

On oublie de prendre des nouvelles (ouf pas trop trop moi, heu un peu quand même) car on a le nez dans le guidon de sa propre vie, un contre la montre pire que le tour de France parce qu'il ne s'arrête jamais.

J'ai goûté avec bonheur les périodes de ma vie où mon emploi du temps m'a permis d'être disponible aux autres, de changer mon programme de la journée pour une amie, de faire ce qu'on aime tout en étant capable d'y renoncer, c'est pour moi une vraie béatitude, la pleine félicité.

Il me semble à moi que la bourre n'est pas une fin en soi!

16

Posté par dianette76 à 17:20 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur pas le temps

    à la bourre, même pour trier les photos ????

    Posté par Lystig, 27 mai 2012 à 18:27 | | Répondre
  • à mort la bourre! tu vois je ne t'es même pas répondu moi aussi à ton dernier message! bon courage, maladie...c'est grave? bisous

    Posté par Mine de Rien, 28 mai 2012 à 11:21 | | Répondre
  • j'adore ton expression : "affecter un air afféré"

    encore que je l'eusse écrit "affairé "

    mais l'expression est si joliment trouvée !

    Posté par pourpre de rose, 28 mai 2012 à 22:44 | | Répondre
  • Tu sais que même l'Orient est en train de succomber "à la bourre" !
    Mais on a encore un peu de marge alors j'en profite.
    Il n'empêche que j'ai plein de retard de courriers ! Arrrrrrrrh
    P.S. Maladie, maladie ???

    Posté par Zélie, 29 mai 2012 à 11:39 | | Répondre
  • Toujours courir mais après quoi ?
    PS : rassure moi ... la neige ce n'est plus d'actualité ? )

    Posté par Sylvie L, 30 mai 2012 à 14:46 | | Répondre
  • non et parfois (souvent?), nous nous cachons derrière ce manque de temps... Je préfère dire que j'ai complètement oublié (ce qui est souvent vrai) quand je suis prise en flagrant délit...

    Posté par Parciparla, 30 mai 2012 à 17:07 | | Répondre
  • Tu as raison!….Mais j'ai l'impression que si la journée n'est pas chargée, on la termine avec une impression de vide, d'oisiveté. Cela fait très longtemps que je n'ai pas passé une journée à ne "rien faire". Alors quand on se prend une semaine de vraies vacances, on peut mesurer en effet le bonheur de se poser, d'observer, de profiter, sans avoir le remords de repousser les devoirs au lendemain!
    …merci pour ton mot Dianette. Merci pour ma puce que j'ai pu "piéger" dans un moment de rêverie oisive
    Ah oui, question technique : Tu ne mettrais pas une police un tout petit peu plus grande please?….Ça doit être l'arrivée vers la quarantaine, mais c'est limite!

    Posté par sophielastyliste, 02 juin 2012 à 09:52 | | Répondre
  • je m'excuse Diane de ne pas t'avoir répondu plus vite...

    Posté par AC, 05 juin 2012 à 10:04 | | Répondre
  • Très joli blog... tout doux... je reviendrai.
    On vit dans un monde fous... normal !

    Posté par Prune, 06 juin 2012 à 15:52 | | Répondre
  • Le temps est un luxe. J'ai hâte d'être en vacances cet été, au camping. C'est bien là que j'arrive à faire la crêpe sur une chaise à lire à longueur de journée (enfin un jour sur deux, on visite, on se balade).

    Posté par Ribambelle, 07 juin 2012 à 21:32 | | Répondre
Nouveau commentaire