26 mars 2012

des mamans

après-midi télé.

j'ai visionné le reportage de Zone Interdite, sur les mamans au bord de la crise de nerfs.

d'accord des cas extrêmes.

une maman en dépression post-partum, après son premier, et depuis deux ans, une maman anorexique avec droit de visite réduit, une maman en prison et un fils handicapé par son geste violent, ce cas hallucinant de maman américaine impeccable et assassine malgré elle.

des situations affreuses et impressionnantes, dont les débuts parleront à toutes les mamans:

le manque d'instinct maternel, l'épuisement, l'envie de sauver sa peau plutot que celle de ses propres petits, le besoin de se ressourcer et surtout cette immense culpabilité.

C'est probablement ce qui m'a le plus touchée, se sentir coupable de pas faire du pain maison, des menus équilibrés, de ne pas toujours surveiller les devoirs du soir, le brossage des dents, le linge changé chaque jour, l'écoute, l'attention, des premiers pas du matin aux derniers calins du soir.

La culpabilité de ne pas sourire à son devoir de mère, même les dents serrées, de ne même pas rire jaune devant la pile de repassage, les courses, les conduites innombrables, les kilomètres parcourus en compagnie singulière de France Info.

Des gouttes d'eau dans cette course contre ce sentiment sinueux et insinuant, des moments à soi, cinq secondes pour s'épiler, se maquiller, se laver, se faire belle, cinq secondes pendant lesquelles à travers la porte pleure un petit, hurlent les frères et soeurs, la bagarre traditionnelle du playmo.

Je me suis dit aujourd'hui, et juste aujourd'hui, que cela devait s'arrêter quelques heures, pour voir que cela faisait de déculpabiliser.

Je suis une bonne mère mais je ne suis pas toute puissante. à recopier 18 fois et par enfant.

Posté par dianette76 à 17:16 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur des mamans

    Je me demande si les mamans il y a 50, 40 ou 30 ans se posaient les memes questions... si elles culpabilisaient autant. Je me demande ce qui a change.

    Posté par CaroleInEngland, 26 mars 2012 à 17:34 | | Répondre
  • Top là! et à celles qui te culpabilisent : "quand 7 gosses comme moi tu auras, moins en forme tu serras (et tes gniards aussi!)"

    Posté par MotherGoose, 26 mars 2012 à 17:34 | | Répondre
  • Très juste comme article, tu mets des mots très précis sur ce que beaucoup d'entre nous (moi la première) vivent sans oser le dire car ce n'est pas "politiquement correct". Merci, on se sent moins seule !

    Posté par gabynette, 26 mars 2012 à 17:54 | | Répondre
  • vu le reportage hier soir aussi....c'était bien triste à voir! Allez, je file, j'ai (je n'ai que...) 36 lignes à recopier ce soir... bisous ma Dianette!

    Posté par AmandinelaLutine, 26 mars 2012 à 18:10 | | Répondre
  • Tes mots me parlent...et alors ces quelques heures de deculpabilisation? Tu nous raconteras...

    Posté par GdeG, 26 mars 2012 à 18:28 | | Répondre
  • Très bel article......Merci

    Posté par delph, 26 mars 2012 à 19:08 | | Répondre
  • hoooo lala lala mais ça culpabilise par ici!!! et de quel droit? (lol)
    je pense que nous sommes très nombreuses à nous reconnaître dans tes lignes (qui a dit "une fois de plus"?) mais si je m'y retrouve, je m'en éloigne aussi... je n'ai pour le moment que 2 loulous (le n°3 prévu pour août, et non, je ne pense pas m'arrêter là mais bon... à suivre) et donc j'ai la chance de pouvoir m'octroyer encore de vrai moment pour moi et je savoure... et en plus, je ne culpabilise même pas car je sais que si je le fais avant tout pour moi (très égoïstement), les retombées positives seront pour toute ma maisonnée, les loulous en première ligne...
    bon, on verra cet été si je fanfaronne encore mais une fois le rythme trouvé, ça devrait aller non? hein? rassurez moi quelqu'un... allo?... y'a quelqu'un..?
    sur ce, bonne semaine sous le soleil.

    Posté par charlotte, 26 mars 2012 à 19:23 | | Répondre
  • terrible ce reportage hier soir.....Ici pour moi, comme pour beaucoup, le vrai luxe, c'est du TEMPS POUR SOI, hein?!!!
    Je t'embrasse

    Posté par so, 26 mars 2012 à 20:33 | | Répondre
  • moi j'avoue : j'ai regardé les 5 premières minutes et j'ai changé de programme : trop déprimant.
    Après plus de 2 mois seule à la maison, les raisons de culpabiliser de ne pas être une mère parfaite / à la hauteur je ne les compte plus ...
    accepter d'être ce que l'on est, ne pas en désespérer et se savoir aimée ... un programme de chaque jour.






    restresté en travers de

    Posté par Anne-Laure, 26 mars 2012 à 20:44 | | Répondre
  • d'accord sur tout ….archi d'accord ….

    mais pourquoi france Info ?????

    Posté par pourpre de rose, 26 mars 2012 à 22:36 | | Répondre
  • nou on ,' a pas peu regarder avec mon mari
    ces psy qui culpabilisent c'est terrible
    avec Charles nous le vivons souvent et c'est plus que dur.
    Nous n'avons pas à culpabiliser. nous les aimons fort nos enfants, nous faisons ce que nous pouvons et c'est déjà énorme
    je ne suis pas certaine que les mères parfaites fassent du bien à leurs enfants. comment veux tu te construire face à la perfection
    Il faut juste les aimer et leur demander pardon si nous les blessons un point c'est tout

    Posté par lau', 27 mars 2012 à 10:03 | | Répondre
  • et en plus tu écris bien!!!
    j aime particulièrement les 5 sec ds la sdb pdt la dispute de playmo!!ça me parle ça!!!

    Posté par brechou, 31 mars 2012 à 19:26 | | Répondre
  • C'est surtout que tout le monde met la naissance sur un piedestal, comme si la jeune maman était béate, dynamique, souriante, en pleine forme un mois après avoir accouché. Bon, ça peut marcher pour certaines mais force est de constater que déjà les nuits hachées sont nocives pour la sérénité et mettent les nerfs à rude épreuve. Pour peu que l'enfant ait un léger souci de santé, alors là, le chateau de cartes s'écroule. Et dans une société où tout va vite, on ne s'accorde pas le droit de laisser l'appart en bazar le temps de se poser car on ne sait pas se poser et se reposer. Il faudrait être une wonderwoman non stop. J'avoue que je ne sais pas me reposer, que ça me mine d'avoir une ou des miettes qui traînent par terre et comme les grands esprits se rencontrent, le prêtre a justement parlé du lâcher prise lors de l'homélie ce matin.

    Posté par Ribambelle, 08 avril 2012 à 13:02 | | Répondre
Nouveau commentaire