20 mars 2012

la fille du printemps

bulle au soleil encore timide.

de jolis rosiers blancs.

un trench au moins sur le porte-manteau.

les bobs de pluie avec le blouson de cuir.
oui ringard mais it en province.

on se sent un peu chien fou.
comme des petites bulles partout du coeur aux pieds en passant par la tête, comme une envie de renaitre, de se dégourdir, de suivre avec son museau le soleil.

un peu fofolle.

un peu sautillante.

un peu déjantée.

un peu ivre.

un peu gaie.

un peu impatiente.

une fille au printemps.

Posté par dianette76 à 20:15 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur la fille du printemps

    une fille d'avril …comme dit Voulzy ...

    Posté par pourpre de rose, 21 mars 2012 à 07:51 | | Répondre
  • les petites bulles, c'est rapport au cassoulet d'hier soir ? ok, je sors...

    Posté par Clémence, 21 mars 2012 à 21:37 | | Répondre
  • Ah,ton côté chien fou.....

    Posté par GdeG, 22 mars 2012 à 09:29 | | Répondre
  • zut t'as pas mis la photo de la Dianette sautillant dans la rue avec son blouson en cuir et son chapeau de pluie de travers! pas grave, je repasserai!

    Posté par Mine de Rien, 22 mars 2012 à 09:31 | | Répondre
  • C'ets tellement ça : l'excitation de ressortir des vêtements plus clairs, plus légers, dont le seul souvenir nous ravit, l'ivresse de se sentir plus légère, parce qu'on affronte plus le froid en se barricadant dans son manteau, mais qu'on s'ouvre à l'air doux, la douceur de tendre son visage et son cou aux rayons chauds, la vie qui revient dans les arbres et les fleurs, les odeurs qui reviennent, la vie qui frétille... C'est le printemps et ça me rend heureuse !

    Posté par mad, 22 mars 2012 à 10:28 | | Répondre
  • Tiens, j'ai l'impression de voir mes élèves Ces foutues hormones printanières !!!
    J'aimerais beaucoup jouer les "fofolles sautillantes" mais pour la bonne cause, je suis plutot "éléphante qui traine la patte".
    Yalla profite à fond.

    Posté par Zélie, 22 mars 2012 à 18:00 | | Répondre
  • Tous les ans, on se fait avoir. C'est mars ou avril, il fait beau, chaud, on range la doudoune, on court acheter des nu-pieds aux enfants, puis finalement, ils ne les porteront que l'été en vacances car mai/juin voire juillet, auront été pourris.

    Posté par Ribambelle, 08 avril 2012 à 12:56 | | Répondre
Nouveau commentaire